Afrique du Sud, sans défense

France 24

En Afrique du Sud, les vétérinaires préfèrent scier les cornes de rhinocéros pour dissuader les braconniers de venir s'attaquer à eux. Une méthode radicale pour sauver l'animal. 

La méthode est radicale.

C'est à l'aide d'une scie que ces vétérinaires retirent la corne de ce rhinocéros blanc.

L'animal a été drogué. L'ablation est efficace et apparemment sans douleur.

SOT MIKE TOFT, vétérinaire de Wildlife
"L'ablation des cornes ne fait pas plus mal que de se couper les ongles car il n'y a aucun nerf. Il y a évidemment des vibrations au niveau du nez quand nous utilisons la scie et ça peut gêner le rhinocéros. Mais ça ne lui fait pas mal".

Le but est de protéger ces animaux des braconniers.

La corne du rhinocéros blanc est très prisée, notamment en Asie où on lui prête des vertues médicinales et son commerce continue, malgré son interdiction en 1977.

Plus de 1000 animaux ont été tués en Afrique du Sud l'année dernière.

SOT CHRIS GALLERS, coordinator for Project Rhino
"Il y a toujours des spéculations sur la valeur de la corne du rhinocéros sur le marché noir, mais nous savons que le prix est très élevé, car si un braconnier est prêt à prendre tous les risques pour un petit morceau de corne, ça signifie qu'il doit bien être motivé par quelque chose"

L'ablation des cornes reste chère : environ 1200 dollars pour une seule opération qui devra être reconduite, car la corne du rhinocéros ne cesse de pousser.

Malgré les coûts, il y a urgence : il ne reste que 19 000 rhinocéros sur l'ensemble du globe.

Vous êtes à nouveau en ligne