Jérusalem : peur, autodéfense et réconfort face aux attaques quotidiennes

(Des Israeliens se réconfortent en chantant et faisant la ronde pour oublier que les attaques se multiplient © Radio France - Benjamin Illy)

Jérusalem-Est bouclé ! Des postes de contrôles ont été installés par les forces israéliennes autour des quartiers palestiniens. Conséquence de la vague d’attaques au couteau dont les auteurs sont pour la plupart issus de ces quartiers. Mercredi une femme a été blessée près d'une gare de la ville. L'envoyé spécial de France Info était sur place.

Depuis douze jours à Jérusalem, les attaques se multiplient. On en compte pour l'instant pas moins d'une vingtaine, dont encore deux mercredi, notamment à l’Ouest de la ville, près de la gare routière, une zone très fréquentée. Une femme a été blessée gravement dans la soirée par un homme isolé. 

Les sirènes des ambulances résonnent autour de la gare routière et les signes d'une panique générale sont visibles. Sur le trottoir, une femme est en état de choc. "C'est la terreur" disent les passants. Une septuagénaire a été prise pour cible devant la gare, poignardée en montant dans un bus. L'agresseur a très vite été neutralisé par un policier antiémeute qui a ouvert le feu. 

"C'est ici que la fusillade a eu lieu. Vous voyez le sang qu'ils ont nettoyé, les morceaux de chair" David, un Israélien au micro de Benjamin Illy

"Là vraiment c'est tous jours, alors faut se protéger, acheter des armes!" explique David un passant devant le lieu de l'agression. Aron, 27 ans, est prêt à se défendre par tous les moyens : "on n'a pas peur de marcher ici, [...] c'est notre pays, notre ville, notre capitale" . Dans sa poche, son arme à feu qu'il assure utiliser "pour sauver quelqu'un d'autre" . A côté de lui, d'autres Israéliens préfèrent chanter, danser, se rassembler contre la peur d'une nouvelle attaque.

(Des Israéliens qui regardent une video de l'attaque sur un smartphone © Radio France - Benjamin Illy)
Vous êtes à nouveau en ligne