Jérusalem-Est : les quartiers palestiniens totalement bouclés

(Des enfants palestiniens qui chantent et dansent sur les blocs de béton qui barrent l'entrée de leur quartier © Radio France - Benjamin Illy)

Jérusalem-Est bouclé par les forces israéliennes. Les quartiers palestiniens de la Ville sainte sont encerclés par la police et les soldats pour le deuxième jour consécutif, conséquences de la vague d'attaques au couteau qui frappe Jérusalem depuis plus de dix jours.

Depuis mercredi, des check-points sont installés à l'entrée de tous les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est. Des quartiers dont sont originaires la majorité des auteurs présumés de la vingtaine d'attaques au couteau menée ces deux dernières semaines.

Les soldats israéliens filtrent les accès au quartier d'Issawiya 

A l'entrée du quartier Issawiya, perché sur le Mont Scopus, l'un des quartiers arabes de Jérusalem-Est. Au sol, huit blocs de béton posés sur la route barrent l'entrée. Des soldats et des policiers, armés de fusils d'assaut, assurent les contrôles. Les habitants d'Issawiya sortent au compte-gouttes.

"Ils nous rendent la vie de plus en plus difficile, raconte Hassan, 51 ans, chauffeur de taxi et habitant d'Issawyia. Tous les quartiers sont fermés comme ça. Il n'y a rien à faire, ils ont le pouvoir et nous on n'a rien." Il doit se lever à trois heures du matin et met une heure au moins pour sortir de son quartier. 

"Maintenant on vit à Jérusalem comme en Cisjordanie, avec des check-points !" raconte Hassan, chauffeur de taxi au micro de Benjamin Illy

Et la vie ne devrait pas être plus facile dans les jours à venir pour les 17.000 habitants d'Issawiya. Un quartier bouclé avec un couvre-feu. Le gouvernement israélien verrouille Jérusalem-Est.

(L'entrée du quartier d'Issawiya est totalement bloquée © Radio France - Benjamin Illy)
 

Vous êtes à nouveau en ligne