Virus en Chine : de nouveaux cas déclarés dans d'autres pays d'Asie

FRANCE 2

Un mystérieux virus de la même famille que le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) continue de susciter l'inquiétude, après que les autorités chinoises ont fait état d'un troisième mort. L'épidémie s'étend en Asie. Un premier cas vient d'être détecté en Corée du Sud.

À l'aéroport de Wuhan, en Chine, ville où est apparue l'épidémie, la température corporelle de chaque passager est contrôlée électroniquement. Dans tout le pays, la grande transhumance du Nouvel An chinois a déjà commencé. Les autorités craignent que ce chassé-croisé de 450 millions de Chinois accélère la propagation du virus. Une troisième personne est décédée à l'hôpital de Wuhan, où près de 200 patients souffrent de troubles respiratoires.

Un cas en Corée du Sud

Beaucoup avaient fréquenté un marché aux poissons de la ville, désormais fermé au public. De nouveaux cas ont été annoncés dans d'autres grandes villes, comme Pékin, Shenzhen ou encore Guangdong. Depuis la ville de Wuhan, des passagers ont propagé le virus dans d'autres pays d'Asie : la Thaïlande, le Japon et dernier en date, la Corée du Sud, où une Chinoise, âgée de 35 ans, est arrivée la veille de Wuhan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne