VIDEO. Japon : l'empereur Akihito fête ses 83 ans devant 33 000 citoyens

REUTERS et APTN

Le souverain et une partie de sa famille, dont le prince héritier Naruhito, sont apparus quelques minutes sur un balcon vitré d'un bâtiment impérial de Tokyo, vendredi.

L'empereur du Japon, Akihito, fête ses 83 ans, alors qu'est actuellement en débat la question d'autoriser ou non son abdication. Entouré de sa famille, perché sur le balcon de son palais impérial à Tokyo, le souverain s'est adressé vendredi 23 décembre aux quelque 33 000 Japonais venus le saluer.

Le souverain et une partie de sa famille, dont le prince héritier Naruhito, sont apparus quelques minutes sur un balcon vitré d'un bâtiment impérial. Des Japonais de tous les âges agitaient des drapeaux et criaient "Banzai" ("Dix mille ans", signifiant "longue vie").

Fatigué, il souhaite se retirer 

"Je remercie profondément tous ceux qui ont prêté une attention à mes propos et y réfléchissent avec différents points de vue", a déclaré le souverain. L'empereur Akihito, opéré du cœur en 2012 et soigné d'un cancer de la prostate en 2003, souhaite se retirer. 

"Heureusement, je suis aujourd'hui en bonne santé, mais quand je vois ma forme décliner progressivement, je m'inquiète de la difficulté à remplir mes fonctions", avait-il déclaré dans une allocution télévisée en août. S'il n'avait alors pas prononcé le mot "abdication", ce souhait avait filtré dans ses paroles et entraîné une réflexion nationale sur sa fin de règne. Mais l'empereur du Japon n'est pas autorisé à abandonner le trône du Chrysanthème de son vivant. Pour trancher sur la façon de procéder, le Premier ministre, Shinzo Abe, a nommé une commission de personnalités "sur l'allègement des tâches publiques de l'empereur et autres sujets". Les conclusions de la commission sont attendues début 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne