VIDEO. 70 ans après la bombe nucléaire, Hiroshima se recueille à la lumière des lanternes

EVN

La journée de commémoration s'est terminée avec des lanternes de papier coloré flottant sur le fleuve Motoyasu à la mémoire des morts du feu nucléaire.

Le monde a marqué, jeudi 8 août, par une cérémonie à Hiroshima le 70e anniversaire du premier bombardement nucléaire de l'histoire, qui conduisit à la capitulation du Japon et à la fin de la Seconde Guerre mondiale. A 8h15 (1h15 heure de Paris), une jeune femme et un écolier ont frappé une grande cloche, geste immuable accompli à l'heure précise où un bombardier américain B-29 baptisé Enola Gay largua une bombe à uranium et sema le feu et la mort sur cette grande ville japonaise.

Le dôme de Genbaku, seul bâtiment à rester debout

Au son mourant de la puissante cloche puis du seul chant des cigales, omniprésent l'été au Japon, une foule de 55 000 personnes s'est recueillie dans le Parc mémorial de la paix de cette cité de 1,2 million d'habitants de l'ouest de l'archipel devenue un symbole du pacifisme. Le Premier ministre Shinzo Abe était là, entouré des représentants de 100 pays, le plus grand nombre jamais présent aux cérémonies de Hiroshima.

Plus tard, dans la nuit, des lanternes de papier coloré ont flotté sur le fleuve Motoyasu à la mémoire des morts du feu nucléaire de Hiroshima. Les gens se sont recueillis près du dôme de Genbaku, le mémorial de la paix d'Hiroshima et le seul bâtiment à rester debout près du lieu où explosa la première bombe atomique, le 6 août 1945.

Vous êtes à nouveau en ligne