Japon : une compagnie met au point un moine-robot

Une compagnie fabrique un moine robot pour pallier au manque de moines dans le pays. 

La compagnie japonaise Nisseieco a conçu un moine-robot nommé Pepper, qui a pour but de remplacer les moines bouddhistes dans les tâches qu'ils délaissent à cause du déclin des dons faits aux temples.

« Beaucoup de moines ont commencé à prendre des emplois à temps partiel afin de subsister, ce qui signifie qu'ils n'ont pas le temps de réciter le sutra à Bouddha le matin et le soir. Nous nous sommes dit que Pepper pourrait effectuer ce travail de vénération », explique Michio Imamura de l’entreprise Nisseieco.

Un nouvel outil religieux ? 

Ce moine-robot nommé Pepper peut aussi effectuer des rites funéraires pour 457 dollars, contre 2194 dollars pour un vrai moine. Il a même été présenté lors du plus grand salon funéraire du pays.

Pour Hannah Gould, chercheuse à la Japan Foundation, ce robot est, au même titre qu’un livre, un lien vers la religion. 

« Au Japon, technologie et religion ont longtemps évolué ensemble. Je veux dire, quand vous y réfléchissez, un livre est une technologie. Alors un robot est simplement plus avancé dans l'évolution technologique de la religion. »

Vous êtes à nouveau en ligne