Japon : le bilan du typhon Hagibis grimpe à au moins 43 morts

FRANCEINFO

Des dizaines de milliers de soldats et de sauveteurs sont déployés au Japon pour venir en aide aux habitants après le passage du typhon Hagibis.

Les sauveteurs recherchent toujours d'éventuels survivants. Deux jours après le passage sur le centre et l'est du Japon du puissant typhon Hagibis, le bilan s'élève à au moins 43 personnes mortes. Lundi 14 octobre , la chaîne nationale publique NHK rapporte que 200 personnes ont été blessées et 16 sont toujours portées disparues. 

Dimanche, l'armée, appelée en renfort, a évacué des Japonais prisonniers des eaux. La veille, le passage du typhon Hagibis a inondé des régions entières du centre et de l'est de l'archipel. Sains et saufs, des habitants de Kawasaki constatent amèrement les dégâts. "C'était comme dans une machine à laver dans ma maison", témoigne un homme.

De nouvelles précipitations attendues

Le pays a été balayé par des vents allant jusqu'à 200 km/h. À l'ouest de Tokyo, près d'un mètre de pluie est tombé en 24 heures. Le Japon est à l'arrêt : des trains bloqués par les eaux, plus de 800 vols annulés, des hôpitaux ont évacué leurs patients. Les pluies ont provoqué des glissements de terrain qui ont englouti des dizaines de maisons. La violence des rivières en crue a arraché des portions de route et brisé des digues dans la région de Nagano.

Tandis que plus de 110 000 secouristes, dont 31 000 soldats des Forces japonaises d'autodéfense sont sur le terrain, les météorologues prévoient de nouvelles précipitations et mettent en garde contre le danger de nouveaux glissements de terrain et inondations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne