VIDEO. Référendum italien: "panique sur le marché financier si le non l'emporte" selon l'économiste Christopher Dembik

FRANCEINFO

Invité de Jean-Paul Chapel jeudi 1er décembre dans ":L’éco", Christopher Dembik, économiste à Saxo Bank, nous éclaire sur le référendum italien qui aura lieu dimanche 4 décembre.

"Ce référendum invite les Italiens à faire une réforme constitutionnelle afin de moderniser le mode de gouvernance". C’est Christopher Dembik, économiste à Saxo Bank, qui l’affirme jeudi 1er décembre, dans ":L’éco".
Si le "non" l’emporte, (à 41% selon les dernières intentions de vote), "on a deux conséquences immédiates : le retour de l’instabilité politique et une éventuelle panique sur le marché financier". Il l’explique : "les banques italiennes sont dans une situation délicate : 400 milliards d’euros de créances douteuses".

Quelle conséquence pour la France ? "Elle est assez faible : on parle régulièrement de l’exposition éventuelle des banques françaises au secteur bancaire italien. Cette exposition est là, mais dans le même temps, nous n’avons pas de banque italienne qui va faire faillite. Et surtout la possible panique sur le marché financier en Italie sera rapidement endiguée".

"Le développement des start-up n’est pas un sujet qui m’intéresse"

Lors de la Question qui fâche du Huffington Post, le journaliste Jean-Baptiste Duval s’interroge : y a-t-il un sujet où Christopher Dembik serait moins compétent que les autres ? L’invité répond : "tout d’abord je dois remercier Sciences Po et son enseignement pluridisciplinaire. Après par exemple, le développement des start-up n’est pas un sujet qui m’intéresse aujourd’hui. Le cœur de l’économie reste selon moi l’industrie et les services bien plus que ce phénomène".

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Christopher Dembik a choisi Toi plus moi, de Grégoire. Il justifie ce choix : "c’est une bonne manière de finir après avoir parlé de sujets assez difficiles en économie. C’est une chanson assez insouciante et peut être un message pour quelqu’un". 

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne