VIDEO. Italie : la chasse aux trésors

L'Italie a déclaré la guerre aux pilleurs d’œuvres d’art en créant une brigade spéciale de carabiniers. "Avenue de l’Europe" dévoile les dessous de la bataille entre commanditaires et détrousseurs d’œuvres d’art. 

Le pays a déclaré la guerre aux pilleurs d’œuvres d’art en créant une brigade spéciale de carabiniers en charge de pister tableaux, vases étrusques ou autres beautés volées. Mais les pilleurs de tombes et les vautours continuent de plonger dans l’immense réservoir artistique italien.

Le marché de l'art est tellement avide des chefs-d'œuvre italiens que rien n'arrête les voleurs. Les villages martyrisés par les tremblements de terre sont pour eux une véritable aubaine. A Scoppito, dans les Abruzzes, de splendides peintures ont été arrachées aux murs de nuit, après le séisme de 2009. Mais un miracle a eu lieu : elles ont été retrouvées. En attendant leur restitution, elles sont conservées chez les carabiniers de Rome.

Les plus grands musées du monde éclaboussés

En cinquante ans, le Comando Carabineri per la Tutela del Patrimonio Culturale a saisi 2 millions d'objets d'art. "Avenue de l'Europe" a pu pénétrer dans le centre opérationnel de ces carabiniers spécialisés dans la recherche des œuvres d'art dérobées dans le monde entier. Tableaux de maîtres, trésors antiques vrais ou faux, amphores étrusques… et voici les toiles de Scoppito, estimées plus 100 000 euros sur le marché de l'art. Elles ont été découvertes dans une luxueuse villa de la côte amalfitaine. Elles auraient pu finir dans une salle des ventes : il arrive souvent aux carabiniers d'intervenir directement sur place pour bloquer les enchères.

Le magazine a aussi recueilli le témoignage d'un pilleur de tombes "professionnel". De Venise aux Pouilles, l'enquête d'"Avenue de l'Europe" dévoile les dessous de cette bataille entre commanditaires et détrousseurs d’œuvres d’art. Même les plus grands musées du monde sont éclaboussés.

Une enquête de Frédérique Maillard Laudisa et Loïc Lemoigne diffusée dans "Avenue de l'Europe" le 17 octobre 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne