VIDEO. Crise diplomatique avec l'Italie : "Emmanuel Macron a bien fait de taper du poing sur la table", juge Yannick Jadot

RADIO FRANCE

La tête de liste d'Europe Ecologie-Les Verts a toutefois appelé le président français à changer le modèle européen qu'il défend. 

"Ce qu'a fait Luigi Di Maio en venant en France soutenir sur un carrefour, rencontrer des représentants des 'gilets jaunes', c'est totalement en dehors de tout respect des relations entre les pays", a réagi Yannick Jadot, vendredi 8 février sur franceinfo, évoquant la crise qui a suivi entre Paris et Rome. 

"Emmanuel Macron a bien fait de taper du poing sur la table", a poursuivi l'eurodéputé écologiste et tête de liste aux européennes pour Europe Ecologie-Les Verts (EELV). "La façon dont Matteo Salvini et Luigi Di Maio se font la course à l'échalote en Italie pour essayer d'avoir l'appui de l'opinion publique à travers des provocations multiples vis-à-vis des autres pays européens ou vis-à-vis de l'Union européenne est inacceptable", a-t-il dénoncé;

"Changer notre modèle européen"

Toutefois, Yannick Jadot a estimé que "la France a une part de responsabilité" car lorsque l'Italie a appelé à la solidarité des pays européens, notamment pour accueillir des migrants, "on a réinstallé nos frontières""Ce qu'Emmanuel Macron ne comprend pas, c'est que le modèle qu'il défend est le marchepied des nationalismes et des populismes", a poursuivi l'élu écologiste qui pense qu'il faut "changer notre modèle européen". L'eurodéputé a estimé qu'"Emmanuel Macron fait une faute politique grave" en pensant que seule l'alternative entre le "statu quo technocratique libéral que tout le monde déteste" et le "chaos national-populiste" existe.

Vous êtes à nouveau en ligne