Venise submergée : le maire fait un appel aux dons

France 2

À Venise (Italie), une nouvelle marée haute s'est invitée dans les rues. Plus de 50 églises ont été touchées par les inondations à répétition. Le maire de la ville a décidé d'ouvrir une vaste contribution à l'adresse des amoureux de la Sérénissime.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Encore une fois inondée. Pour la cinquième journée consécutive, la mer a envahi samedi 16 novembre au matin la place Saint-Marc de Venise (Italie), fermée au public. Les touristes sont un peu plus loin. Ils cherchent à quitter le centre-ville mais même les bateaux-bus sont à l'arrêt. La montée des eaux a duré toute la matinée. Pour les commerçants, cette cinquième inondation en une semaine est celle de trop. "On en marre, on est fatigués. En plus, l'inondation est 30 centimètres plus haut que prévu", déplore un vendeur. 

Le ministre de la Culture annonce une aide d'urgence

Chaque soir, les commerçants jettent ce qui est irrécupérable. 50 églises ont aussi souffert, et, en premier lieu, la Basilique Saint-Marc. La crypte est toujours dans l'eau, les mosaïques sont abîmées, et la structure en briques, qui date du XIe siècle, est sérieusement fragilisée. Venu constater les dégâts, le ministre de la Culture annonce une première aide d'urgence. "Ces 20 millions d'euros ne couvriront que les premières urgences. Nous avons besoin ici d'une intervention plus large et plus forte", indique Dario Franceschini. Depuis la salle du Conseil municipal, elle aussi inondée, les autorités locales ont lancé un appel aux dons à tous les amoureux de Venise. 

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne