Venise : les touristes ont eu raison des habitants

France 2

À Venise (Italie), les habitants ont déserté au profit des touristes.

Au siècle dernier, 350 familles vivaient place Saint-Marc, à Venise (Italie). Aujourd'hui, il n'en reste qu'une, celle d'Antonio Zago qui a vu partir tous ses voisins. Financièrement, il aurait intérêt à vendre son appartement qui deviendrait un hôtel ou des bureaux de prestige. Il ne le fera pas, même si sa vie est devenue réellement plus compliquée, dans cette Venise abandonnée aux touristes.

Un système de quotas pour les touristes

Il y a cinquante ans, 175 000 personnes vivaient dans ville, il en reste aujourd'hui trois fois moins. Les commerces de bouche ont disparu, remplacés par des centaines de boutiques de babioles fabriquées en Chine. Pour les vrais Vénitiens, il ne reste que trois épiceries et une unique poissonnerie. Les inondations de novembre et décembre 2019 ont fait des dégâts considérables, beaucoup d'habitants ont été sinistrés. Un projet de quotas de touristes est en discussion, mais il est sans cesse repoussé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne