Sicile : l'héritage cinématographique du Parrain

FRANCE 3

Le Parrain, réalisé par Francis Ford Coppola, a marqué plusieurs générations. Cette saga d'une famille de la mafia a été tournée aux États-Unis, mais aussi en Sicile. Près de 50 ans plus tard, les équipes de France 3 sont retournées sur certains lieux mythiques du tournage.

C'est un voyage de cinéma, dans une Sicile hors du temps, sur les traces d'une famille aux visages désormais cultes. Marlon Brando et Al Pacino sont les inoubliables parrains d'un chef-d'oeuvre du 7e art. Sur la côte orientale de l'île se trouve le village de Savoca. C'est ici qu'est née Vicenzia Cicala, coquette grand-mère de 83 ans. Le Parrain, c'est le film de sa vie, car sur l'écran, c'est elle. Elle fait une courte apparition, dont elle n'est pas peu fière.

Un bar de légende

Si Francis Ford Coppola pose sa caméra dans le village en 1971, c'est grâce à une autre "mama", la propriétaire du bar local. Selon son neveu, le réalisateur américain était sous le charme. "L'équipe est restée un mois et demi à séjourner ici. Il paraît que Francis Ford Coppola mangeait 14 glaces par jour", s'amuse-t-il. Coppola rebaptise le café "Bar Vitelli". À 300 km de là, on trouve Corleone, la ville et le berceau de la vraie mafia sicilienne. Le personnage du Parrain, lui, a été inventé de toutes pièces par Mario Puzzo, l'auteur du best-seller qui a inspiré le film.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne