Querelles politiques entre la France et l'Italie

FRANCE 2

Matteo Salvini ne cesse de railler les difficultés politiques et sociales qui s'accumulent autour d'Emmanuel Macron.

Après les sempiternelles querelles footballistiques, désormais c'est sur le terrain politique que ça se passe. "J'espère que les Français vont se libérer de leur très mauvais président", lançait dans une vidéo le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini. De son côté, le ministre du Travail Luigi Di Maio estime que "la France empêche le développement des États africains et contribuent ainsi au départ des migrants qui meurent en mer où arrivent sur nos côtes". Les piques de la majorité italienne ont fini par agacer le ministère des Affaires étrangères français.

Pourquoi un tel déchaînement ?

Matteo Salvini soutient ouvertement Marine Le Pen et Luigi Di Maio a promis d'aider à la constitution d'une liste "gilets jaunes". Le sentiment anti-français devient massif en Italie. Selon un sondage 38% des Italiens désignent la France numéro 1 des pays qu'ils rejettent. Dans les rues, les passants ne mâchent par leurs mots.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne