La Suisse, nouveau refuge des capitaux italiens

FRANCE 2

L'Italie inquiète l'Europe. Le pays est confronté à une fuite massive des capitaux. Les riches italiens retirent leur fortune des banques pour les placer en Suisse. 11 milliards d'euros auraient déjà été sortis du pays en seulement un an.

Douze milliards d'euros ont quitté l'Italie en huit mois, direction les banques suisses, et plus précisément Lugano. De l'argent qui passe les frontières en toute légalité, ce n'est pas de l'évasion fiscale, plutôt des sommes déclarées que les Italiens mettent à l'abri d'une éventuelle faillite de leur pays."Il y a la dette italienne qui se creuse, l'écart sur les taux de crédits qui augmentent, et la volonté parfois exprimée par le gouvernement italien de sortir de la zone euro, tout cela créé de l'instabilité", analyse Franco Citterio, patron de l'association des banquiers suisses.

Une confiance limitée dans le pouvoir italien

Qui sont ces Italiens partis en Suisse ? Principalement des industriels du nord du pays. Ils ne s'opposent pas publiquement au gouvernement populiste au pouvoir à Rome, mais leur degré de confiance est limité. Rares sont ceux qui acceptent d'être filmés. La réponse des autorités : dans les aéroports la brigade financière multiplie les opérations, avec parfois même des chiens capables de reconnaître l'odeur des billets de banque. La loi a été durci : au-dessus de 10 000 euros exportés sans déclaration, vous êtes en infraction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne