La députée italienne Mara Bizzotto s'attaque aux Roms au Parlement européen

Lors d’une session plénière le 6 avril dernier au Parlement européen, la députée italienne Mara Bizzotto s'en est pris à la communauté Roms en Europe.

"Les enfants Roms en Italie ne veulent pas aller à l’école, parce que leurs familles les obligent à faire la manche et à voler", a lancé Mara Bizzotto, députée italienne au Parlement européen, le 6 avril dernier.

La députée appartient au groupe Europe des nations et des libertés (dont la Vice-Présidente est Marine Le Pen). Elle a tenu ces propos lors d’un débat en séance plénière consacré à la journée internationale des Roms.

Lors de son intervention, elle a ajouté que lorsque les forces de l’ordre sont entrées dans les camps de Roms en Italie, ils y ont trouvé des enfants "sans chaussure, mal habillés et sans nourriture". Alors que, selon elle, la police a retrouvé dans ces camps "des voitures, des Mercedes, des Audi".

La députée roumaine Maria Grapini contre-attaque

Selon elle, la communauté Roms ne souhaite "pas s’intégrer" et profite de l’argent des concitoyens de l’Union Européenne au lieu de le laisser aux "chômeurs" et aux "familles en difficulté".

La députée roumaine Maria Grapini de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen lui a répondu : "Quelle mère ne veut pas que son enfant soit bien habillé et bien éduqué ? Les mères Roms sont des mères aussi, madame". 

Vous êtes à nouveau en ligne