Italie : la mafia calabraise inquiétée par un garçon de onze ans

La ville de San Luca, dans le sud de l\'Italie, est considérée comme le fief de la mafia calabraise.
La ville de San Luca, dans le sud de l'Italie, est considérée comme le fief de la mafia calabraise. (GOOGLE MAPS)

Le fils d'un chef local de la 'Ndrangheta a donné d'importantes informations sur la mafia aux autorités italiennes.

A onze ans à peine, il pourrait bien être en partie responsable de la chute de la mafia calabraise. Le fils d'un chef local de la 'Ndrangheta, qui sévit dans le sud de l'Italie, a donné d'importantes informations à la police après que sa mère a décidé de collaborer avec les autorités, rapporte Libération mercredi 30 septembre.

Il avait été recruté par son père pour fabriquer de la drogue

Le jeune informateur a fourni de nombreux détails sur le fonctionnement de la mafia calabraise, ainsi que sur l'organigramme précis du clan. "Mon papa [Gregorio Malvaso] faisait partie de ce clan. Le chef était Nando Cimato, a révélé le garçon, aujourd'hui placé sous protection policière. On savait que c'était lui qui donnait les ordres avec la famille Belloco."

La mère du garçon, interpellée en 2014, a décidé de collaborer avec la police lorsqu'elle a appris qu'il avait été recruté par son père pour fabriquer de la drogue. Ce jeune informateur devrait témoigner dans quelques mois devant un tribunal, face à Gregorio Malvaso, arrêté lors d'une opération antimafia en 2014.

Vous êtes à nouveau en ligne