Italie : la déconfiture de Virginia Raggi

France 2

Âgée de 38 ans, la nouvelle maire de Rome, Virginia Raggi, subit de nombreuses défections et est elle-même poursuivie par la justice pour abus de pouvoir et faux témoignage.

Cachée derrière ses lunettes noires et protégée par des gardes du corps, c'est le nouveau visage de la maire de Rome, en Italie, cernée par les affaires. Ils sont loin les moments de liesse de son élection. Aux cris de "honnêteté", Virginia Raggi promettait alors que tout allait changer. "Nous remettrons la transparence et la légalité au coeur de Rome", expliquait-elle alors.

Les Romains déçus par la maire

Mais une fois aux affaires, la jeune élue populiste multiplie les erreurs. Elle s'entoure d'une équipe peu scrupuleuse. En quelques semaines, elle doit se séparer de son chef de cabinet pour cause de salaire indécent (200 000 euros annuels), d'un directeur accusé de conflit d'intérêts, d'un autre de corruption. Il est d'ailleurs en prison et Virginia Raggi elle-même doit être entendue par la justice. Un naufrage qui déçoit les Romains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne