Italie : interdiction de se rafraîchir dans les fontaines de Rome

France 2

La fontaine de Trevi est un des monuments les plus visités de Rome. Les touristes y jettent une pièce ou s'y rafraîchissent. Des gestes désormais interdits.

Barboter, s'asperger ou même tremper ses pieds dans la fontaine de Trevi à Rome, c'est désormais interdit. Lassée de voir les touristes s'y rafraîchir, la mairie de la capitale de l'Italie a décidé de verbaliser ceux qui souhaitaient s'y baigner ou même pique-niquer sur ses bords. "Tout le monde doit respecter la beauté de Rome", déclare la maire de Rome, Virgina Raggi.

De 40 à 200 euros d'amende !

Pour certains touristes, la pilule est dure à avaler. "C'est triste d'une certaine manière, car c'est un endroit agréable pour les familles qui souhaitent s'y asseoir pour manger ou boire", explique une touriste au micro de France 2. Les contrevenants risquent de 40 à 200 euros d'amende. Le décret concerne d'autres monuments de la ville comme la fontaine Barcaccia, qui date du XVIIe siècle. Il y a deux ans, elle avait été saccagée par des supporters de football néerlandais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne