François Hollande renonce à la présidentielle : l'Europe s'inquiète

France 2

La décision de François Hollande de ne pas briguer un second mandat à la présidence de la République aura-t-elle des conséquences en Europe ? Les journalistes de France 2 se sont rendus au Royaume-Uni, en Belgique et en Italie.

"Ici au Royaume-Uni, les Britanniques ont été pris de court (...) ils pensent avoir été les premiers à initier cette année politique pleine de coups de théâtre avec le Brexit, l'élection-surprise de Donald Trump et enfin cette décision de François Hollande", raconte Loic de La Mornais en direct de Londres (Royaume-Uni). La décision du chef de l'État étonne partout ailleurs en Europe, comme le décrit le journaliste François Beaudonnet en direct de Rome, en Italie : "Dès hier soir, les Italiens ont envoyé des alertes sur leur téléphone portable avant même certains médias français". En Italie, cette annonce fait écho à un autre séisme attendu : dimanche 4 décembre, un referendum pourrait voir la démission du président du conseil des ministres Matteo Renzi et une nouvelle tempête en Europe.

Un conseil européen avec des chefs d'État en péril

Enfin, en Belgique, le renoncement de François Hollande est également à la une de plusieurs quotidiens belges francophones. Il est largement commenté dans le couloir des institutions. "Dans 15 jours, il y aura un conseil européen ici et à la table des 28, il y aura un président français sur le départ, peut-être un deuxième avec l'Italien, sans compter un fauteuil britannique déjà à moitié vide. Autant dire que les grands dossiers européens risquent de rester au point mort dans les prochains mois", termine Valéry Lerouge en direct de Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne