France-Italie : Paris rappelle son ambassadeur à Rome

France 3

Les relations tendues entre les deux pays ont abouti jeudi 7 février à une réponse diplomatique forte de la France après les différentes déclarations du duo Salvini-Di Maio.

La goutte d'eau qui fait déborder le vase d'une escalade entre l'Italie et la France. Mardi 5 février, Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien, prenait la pause au milieu de "gilets jaunes" sur le sol français. La provocation de trop, d'autant qu'elle était accompagné d'un tweet où on pouvait lire : "Le vent du changement a traversé les Alpes". Une ingérence jugée "inadmissible" par la France qui, jeudi 7 février, décidait de rappeler son ambassadeur en Italie.

"Un comportement inamical"

"Il y a eu de la part d'un membre du gouvernement italien un comportement que nous avons jugé inhabituel, inamical, et qui vient après une série de déclarations officielles italiennes dont nous avons du mal à comprendre en quoi elles aident les relations franco-italiennes", a déclaré Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne