En Italie, les navires de croisière n'auront plus le droit d'accoster à Venise

Un bateau de croisière dans le canal de la Giudecca à Venise, le 8 juin 2019.
Un bateau de croisière dans le canal de la Giudecca à Venise, le 8 juin 2019. (MANUEL SILVESTRI / REUTERS)

A partir de septembre, les navires pesant plus de 1 000 tonnes seront obligés d'accoster dans des ports à l'écart du centre-ville.

Les paquebots ne pourront plus entrer dans le centre historique de Venise. A partir de septembre prochain, les navires pesant plus de 1 000 tonnes seront déroutées des voies navigables situées au cœur de la cité des Doges et devront s'amarrer sur les terminaux de Fusina et de Lombardie, à l'écart du centre-ville, fait savoir le Financial Times (en anglais), mercredi 7 août.

Le ministre des Transports italiens Danilo Toninelli a ajouté que tous les navires de croisière seraient progressivement détournés des voies principales, dont le célèbre canal de la Giudecca. Dès 2020, un tiers de ces bateaux seraient redirigés vers les ports de Fusina et de Lombardie.

Cette décision survient deux mois après qu'un navire de croisière, hors de contrôle, a percuté un quai de Venise et fait quatre blessés légers. Des défenseurs de l'environnement et des riverains estiment que les vagues créées par ces bateaux géants érodent les structures de la ville, participant ainsi aux fréquentes inondations. Ils estiment aussi que les navires nuisent à la beauté de la ville et y font venir trop de touristes, ajoute BBC News (en anglais).

Vous êtes à nouveau en ligne