Un an après... l'élection de Virgina Raggi à la tête de Rome

France 3

Il y a un an, Virginia Raggi était élue maire de Rome à la surprise générale. Une fois l'effet de nouveauté dissipé, les affaires et les scandales ont vite repris le dessus.

Une femme maire de Rome. Le 19 juin 2016, Virginia Raggi, 37 ans, inconnue du grand public, candidate du mouvement populiste 5 Étoiles, a été élue. Elle se présente comme la candidate anti-système et dénonce la corruption. Au fil des mois, la jeune élue multiplie les erreurs en s'entourant d'une équipe peu scrupuleuse. Le 2 septembre, cinq membres de son équipe quittent le conseil municipal : son chef de cabinet pour son salaire exorbitant, un directeur accusé de corruption et un autre accusé de conflits d'intérêts.

Mise en examen

Le 2 février, les ennuis continuent. La maire de Rome est mise en examen. Elle est soupçonnée d'abus de pouvoir dans la nomination d'un de ses collaborateurs. Le 13 février, nouvelle démission d'un de ses adjoints. Un an après, les Romains pointent l'inertie et l'incapacité de Virgina Raggi. Le ramassage des ordures et les transports en commun restent les points noirs de la capitale de l'Italie. Pourtant, la maire affirme prendre les choses en main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne