Italie : une femme à la tête de Rome

France 3

C'est une première. Une femme a remporté les élections municipales à Rome ce dimanche 19 juin. Du mouvement populiste Cinq Etoiles, Virginia Raggi se présente comme anti-système et anti-gouvernement.

Ce qui est une surprise, ce n'est pas que c'est une femme, c'est l'ampleur de la victoire de Virgina Raggi. La candidate populiste du mouvement Cinq Etoiles aurait plus de 30 points d'avance sur son adversaire, le candidat du parti démocratique du Premier ministre Matteo Renzi. C'est un véritable raz-de-marée et c'est un événement politique majeur en Italie parce, durant toute sa campagne, la candidate a dénoncé l'incurie, la gabegie, la corruption des partis traditionnels. Et ce discours a porté ses fruits.

Renzi met son poste en jeu

Virgina Raggi va sans doute annoncer qu'elle retire la candidature de Rome pour les JO de 2024, ce qui ferait un adversaire en moins pour Paris. C'est surtout une catastrophe pour Matteo Renzi, qui, en plus de Rome, devrait perdre Turin. Le chef du gouvernement a annoncé un référendum en octobre sur ses mesures politiques. Si les Italiens votent non, il partira. Tous les partis populistes vont se liguer contre lui et c'est peut-être le début de la fin de la carrière politique de Matteo Renzi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne