Italie : probables nouvelles élections législatives à l'automne

France 3

La crise politique devient institutionnelle en Italie après le refus dimanche 27 mai du président de la République du ministre de l'Économie proposé par Giuseppe Conte.

Coup de théâtre dimanche 27 mai en Italie. Crainte par l'Union européenne, l'alliance entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue n'aura pas réussi à former un gouvernement. La Constitution italienne donne le pouvoir au président de la République de s'opposer à la nomination d'un ministre aussi important qu'un ministre de l'Économie. Or, Paolo Savona, le candidat de la Ligue, connu pour son euroscepticisme, a été rejeté. Sans pouvoir se mettre d'accord sur un autre nom, Giuseppe Conte, le Premier ministre désigné, a préféré renoncer.

Nouvelle crise

L'Italie replonge dans une crise politique trois mois après les législatives. Le scénario le plus probable reste celui d'un retour aux urnes en automne, raconte la correspondante de France 3 à Rome, Laura Tositti. D'ici là, c'est un gouvernement technique qui assurera la transition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne