Italie : des élections aux résultats incertains

France 3

Marc Dana, envoyé spécial à Rome (Italie), nous donne la température du pays, à l'approche des élections des députés et des sénateurs qui aura lieu demain, 4 mars, en Italie.

"On dit ici que ce sont les élections les plus incertaines depuis la Seconde Guerre mondiale", explique Marc Dana, en duplex de Rome (Italie), à la veille d'élections législatives qui auront lieu le 4 mars prochain. Ceci pour trois raisons. D'abord, l'abstention: "Beaucoup d'Italiens sont exaspérés par les responsables politiques qui, selon eux, n'ont pas réglé beaucoup de problèmes, notamment le chômage".

Pas suffisamment de sièges pour pouvoir diriger le pays

La deuxième raison : "Le score de chaque parti". Les instituts de sondages ont placé en tête la coalition qui va de la droite à l'extrême droite. Viennent ensuite le mouvement 5 étoiles, puis le parti de centre gauche de Matteo Renzi. "Le problème, c'est qu'un de ces trois camps ne devrait avoir, vraisemblablement, suffisamment de sièges pour pouvoir diriger le pays, ajoute le journaliste. Il faudrait alors organiser de nouvelles élections." Ce cas de figure s'est déjà produit dans le passé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne