Elections italiennes

Les Italiens sont appelés aux urnes, dimanche 4 mars 2018, pour élire députés et sénateurs. Les derniers sondages autorisés, publiés le 16 février, font du Mouvement contestataire 5 Etoiles (M5S) le premier parti italien dans les intentions de vote, avec un score autour de 28% des intentions de vote. Mais c'est le bloc de droite, dont font notamment partie La Ligue et Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, qui pourrait arriver en tête, les sondages le plaçant à 38% des intentions de vote. La gauche, elle, est créditée de 26% des intentions de vote. 

Mais le nouveau système électoral, qui combine représentation proportionnelle et scrutin majoritaire à un tour, rend l'issue du scrutin totalement indécise. Aucun parti ne devrait être en mesure de gouverner seul au soir du scrutin. Des négociations en vue de former des alliances seront nécessaires. 
plus
Steve Bannon lors d\'une conférence en mars 2018 à New-York (États-Unis). 

Italie : Steve Bannon, l'ancien sulfureux conseiller de Donald Trump, intervient devant un parti d’extrême droite

Quelles « fake news » ont le plus marqué la campagne électorale italienne et quelle a été leur influence sur l\'issue du scrutin ? Contre-faits dresse le bilan d’une élection marquée par la thématique migratoire et revient sur les deux \"fakes\" les plus répandues sur le web et les réseaux sociaux.

Contre-faits. Retour sur les principales « fake news » de la campagne italienne de mars 2018.

Matteo Salvini, ministre de l\'Intérieur italien, lors d\'une prise de parole à Turin (Italie), le 15 juin.

Italie : le recensement qui fait polémique

L\'Italien Fincantieri a obtenu la majorité dans les chantiers navals STX, basés à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 27 septembre 2017.

Saint-Nazaire : commande historique pour les chantiers navals

Vue générale de San Luca, en Calabre.

Élections municipales en Italie : à San Luca en Calabre, l’ombre de la mafia plane sur les urnes

Le nouveau chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, prête serment sur la Constitution devant le président de la République Sergio Mattarella, le 1er juin 2018 à Rome.

Italie : un gouvernement après trois mois de crise

Le nouveau chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, prête serment sur la Constitution devant le président de la République Sergio Mattarella, le 1er juin 2018 à Rome.

Italie : le nouveau gouvernement a été nommé

Conférence de presse de Sergio Mattarella, président italien à Rome, le 23 mai 2018.

Italie : équilibre difficile au sein du nouveau gouvernement

Giuseppe Conte lors de la présentation du futur cabinet de Luigi Di Maio, le leader du Mouvement 5 étoiles (M5S), avant les législatives, le 1er mars 2018 à Rome. 

Trois choses à savoir sur Giuseppe Conte, le novice désigné pour diriger le gouvernement italien

Le président italien Sergio Mattarella lors d\'une conférence de presse à Rome, le 27 mai 2018.

Italie : le gouvernement anti-système voit le jour

Les chefs de file du Mouvement 5 étoiles, Luigi Di Maio (gauche), et de la Ligue, Matteo Salvini.

Italie : un gouvernement a été formé

Conférence de presse de Sergio Mattarella, président italien à Rome, le 23 mai 2018.

Le décryptage éco. La crise politique italienne inquiète les marchés

Le président italien, Sergio Mattarella, devant les journalistes après sa rencontre avec Giuseppe Conte, dimanche 27 mai 2018, au palais du Quirinal à Rome (Italie).

Expliquez-nous... Le Président de la République italienne.

Un oeil sur le monde

VIDEO. Italie : le président de la République reprend la main

Le président italien Sergio Mattarella lors d\'une conférence de presse à Rome, le 27 mai 2018.

Crise politique en Italie : inquiétudes sur les marchés financiers

Le président italien, Sergio Mattarella, devant les journalistes après sa rencontre avec Giuseppe Conte, dimanche 27 mai 2018, au palais du Quirinal à Rome (Italie).

Italie : qui est Carlo Cottarelli, l'économiste chargé de former un gouvernement provisoire ?

Le président italien, Sergio Mattarella, s\'adresse aux journalistes après sa rencontre avec Giuseppe Conte, le 27 mai 2018 à Rome.

Italie : le pays s'enfonce dans une crise politique

A gauche, Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles, le 7 mai 2018. A droite, Matteo Salvini, à la tête du parti d\'extrême droite la Ligue, le 12 avril 2018, à Rome.

Crise politique en Italie : que peut-il se passer à présent ?

Le président italien Sergio Mattarella lors d\'une conférence de presse à Rome, le 27 mai 2018.

Italie : retour sur une crise politique majeure

Giuseppe Conte, du Mouvement 5 étoiles, à Rome (Italie), le 4 mars 2018.

Italie : nouvelle crise politique après la démission de Giuseppe Conte

Le président italien Sergio Mattarella s\'apprête à désigner, le 28 mai 2018, Carlo Cottarelli, incarnation de l\'austérité budgétaire, pour diriger le pays vers de nouvelles élections.

DIRECT. Crise italienne : Emmanuel Macron salue le "courage" et la "responsabilité" du président italien

Le président italien, Sergio Mattarella, devant les journalistes après sa rencontre avec Giuseppe Conte, dimanche 27 mai 2018, au palais du Quirinal à Rome (Italie).

Italie : probables nouvelles élections législatives à l'automne

Giuseppe Conte, qui était pressenti pour le poste de Premier ministre, s\'adresse à la presse après son entretien avec le président Mattarella, le 27 mai 2018 à Rome.

Italie : le gouvernement de Conte rejeté par le président Mattarella

Giuseppe Conte lors de la présentation du futur cabinet de Luigi Di Maio, le leader du Mouvement 5 étoiles (M5S), avant les législatives, le 1er mars 2018 à Rome. 

Italie : le nouveau gouvernement

Des panneaux matérialisent le probable tracé de la future ligne ferroviaire transalpine entre Lyon et Turin, le 6 janvier 2018.

La ligne à grande vitesse Lyon-Turin, premier dossier brûlant du gouvernement italien

Des électeurs du M5S dans les rues de Naples, le 23 mai 2018. 

"On croit en eux" : à Naples, malgré son alliance avec la Ligue, le Mouvement 5 étoiles reste porteur d'espoir

Giuseppe Conte, du Mouvement 5 étoiles, à Rome (Italie), le 4 mars 2018.

Micro européen. Changement politique en Italie : les Européens dans l'attente

Luigi Di Maio, leader du M5S, lors d\'une conférence de presse au Quirinal de Rome, lundi 14 mai 2018.

Pourquoi il est inapproprié de considérer le Mouvement 5 étoiles comme le cousin italien de La France insoumise

Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et financières

"L'Italie va rester un pays au cœur de la zone euro. Je ferai tout pour que ce soit le cas", assure Pierre Moscovici

Les drapeaux européen, français, allemand et italien le 24 novembre 2011 à Strasbourg. Image d\'illustration.

Italie : des risques pour l'Europe

123456

Vous êtes à nouveau en ligne