Viaduc de Gênes : un quartier sinistré

France 3

Alors que les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver des survivants à l'effondrement du viaduc autoroutier traversant Gênes, la ville italienne reste sous le choc.

Des rues désertes et des immeubles vidés de leurs habitants, c'est un quartier fantôme qui jouxte désormais le pont Morandi, dont la partie centrale s'est effondrée mardi 14 août, faisant au moins 38 morts et une quinzaine de blessés. Partis dans la précipitation au moment de la catastrophe, des habitants tentent par tous les moyens de regagner leur logement. "Un pompier m'a dit que peut-être je pourrais rentrer chez moi pour prendre quelques vêtements, peut-être...", explique une riveraine du viaduc.

Encore une dizaine de disparus

Au total, plus de 600 personnes ont été évacuées depuis le 14 août. Ce qui reste du viaduc menace en effet toujours de s'effondrer, rendant tout retour rapide des habitants du quartier très improbable. Sur les lieux du drame, les sauveteurs sont toujours à pied d'oeuvre pour tenter de repérer d'éventuels survivants. Une dizaine de disparus pourraient toujours se trouver sous les décombres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne