Viaduc de Gênes : les habitants veulent faire entendre leur colère

FRANCE 2

En duplex depuis Gênes (Italie), la journaliste Sophie Lanson fait le point sur l'ambiance qui règne dans la ville depuis l'effondrement du pont Morandi et les annonces de compensation de la société autoroutière Autostrade.

Malgré les annonces de la compagnie autoroutière italienne Autostrade, société gestionnaire du pont Morandi effondré à Gênes, la colère des habitants ne retombe pas. "On le sent en croisant, dans ce quartier juste à côté du pont, ces habitants qui n'ont plus de maison. Tous sont abattus et unanimes : qu'importe finalement les excuses d'Autostrade, selon eux. Face à leur détresse, ils espèrent simplement que l'aide financière promise sera bien concrétisée, mais certains n'y croient plus vraiment", explique la journaliste Sophie Lanson, envoyée spéciale sur place.

Une manifestation pacifique prévue à 18 heures

"Pour exprimer cette colère, quelques habitants de Gênes ont appelé à une manifestation pacifique sur les réseaux sociaux. Un rassemblement qui devrait avoir lieu à partir 18 heures dans le centre-ville. Plus de 1 300 personnes ont déjà déclaré vouloir y participer. Un objectif affiché pour ces citoyens : s'unir pour se rendre moins impuissants et échapper aux promesses et aux querelles politiques. Un long rouleau de papier devrait être disposé pour que chacun puisse écrire un mot", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne