Effondrement d'un pont à Gênes : un bilan très lourd

FRANCE 2

Mardi 14 août, un pont s'est effondré à Gênes, en Italie. Plusieurs dizaines de véhicules ont fait une chute vertigineuse, le bilan est d'au moins une trentaine de morts selon le ministre italien de l'Intérieur.

Les blocs de béton ralentissent la recherche périlleuse des victimes. Les secouristes escaladent la montagne de gravats. Les recherches ressemblent à celles d'un tremblement de terre : nous sommes à Gênes, en Italie, un pont vient de s’effondrer, entrainant une trentaine de véhicules dans un gouffre de 45 mètres. Des brigades cynophiles tentent de trouver des poches où des victimes pourraient encore être en vie. Les 200 pompiers circulent avec difficulté. Toute la zone a été évacuée afin de laisser les secours écouter d'éventuels signes de vie. L'émotion est grande dans tout le pays, mais déjà les politiques s'interrogent sur les responsabilités.

Au moins 30 morts

Le bilan n'est pas définitif, mais il est déjà très lourd. Notre envoyée spéciale Audrey Richier explique : "Au moins 30 morts selon le ministre italien de l'Intérieur et de nombreux blessés graves, les pompiers parlent de 35 morts." Mais les recherches se poursuivent pour trouver d'autres victimes. "Les secours ont la certitude que des personnes sont encore ensevelies sous les décombres, peut-être vivantes. La police compte sur les images de vidéosurveillance pour établir le nombre de véhicules qui circulaient. Les premiers chiffres parlent de 45 véhicules", précise notre journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne