Italie : le président accorde un délai aux partis pour former une nouvelle coalition

Le président italien Sergio Mattarella, au palais du Quirinal à Rome, le 22 août 2019.
Le président italien Sergio Mattarella, au palais du Quirinal à Rome, le 22 août 2019. (REMO CASILLI / REUTERS)

Sergio Mattarella tiendra de nouvelles consultations avec les formations politiques mardi prochain.

Le président italien Sergio Mattarella a accordé, jeudi 22 août, un délai supplémentaire aux formations politiques pour trouver une majorité capable de gouverner l'Italie. "Mardi, je tiendrai de nouvelles consultations pour prendre les décisions nécessaires", a déclaré le président de la République lors d'une allocution effectuée depuis le palais du Quirinal. Sergio Mattarella a souligné que la seule possibilité était "un gouvernement qui obtienne la confiance [du Parlement] sur la base d'un programme".

Mattarella a expliqué qu'il avait pris cette décision à la demande des interlocuteurs qu'il a reçus mercredi et jeudi au palais du Quirinal afin de trouver les moyens de sortir de l'actuelle crise politique dans laquelle est plongée l'Italie. Le président italien a indiqué que certains partis lui avaient fait savoir qu'ils travaillaient à l'établissement d'un compromis.

S'il apparaissait qu'aucun gouvernement ne peut être formé, Sergio Mattarella pourrait alors prononcer la dissolution du parlement et convoquer des élections législatives anticipées, scénario que le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini appelle de ses voeux. Le président italien a déclaré que le retour devant les électeurs constituait un choix qui ne devait pas être pris à la légère, tout en reconnaissant que l'actuelle crise exigeait d'être résolue rapidement.

Vous êtes à nouveau en ligne