Italie : "Aux responsabilités gouvernementales, les populistes comme Salvini sont terribles", affirme Matteo Renzi

France 2

Matteo Renzi, sénateur du Parti démocrate et ancien président du Conseil, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 21 août.

L'Italie n'a plus de gouvernement, le président du Conseil Giseppe Conte a démissionné mardi 20 août. "C'est une bonne nouvelle pour l'Italie. Si je peux faire une blague : c'est un petit pas pour le pays, mais c'est un grand pas aussi pour l'Europe", indique Matteo Renzi, ancien président du Conseil, dans les 4 Vérités de France 2, mercredi 21 août, s'exprimant depuis Rome (Italie). 

Le sénateur du Parti démocrate (PD) n'hésite pas à parler de "défaite" de Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur. "Je crois que les populistes sont très bons lorsqu'il s'agit de faire une campagne électorale, mais lorsqu'il s'agit d'être aux responsabilités gouvernementales, ils sont terribles", juge Matteo Renzi.  

"Nous devons faire un gouvernement si possible"

Le Parti démocrate a-t-il entamé des discussions avec le Mouvement 5 étoiles (M5S) pour former un nouveau gouvernement par peur de perdre les élections législatives ? "Ce n'est pas vrai. Lorsque j'ai gagné les élections européennes en 2014, j’ai obtenu 43%, plus que Salvini aujourd'hui. Si nous ne continuons à faire de la politique seulement en pensant aux sondages et à notre intérêt personnel, nous allons détruire la crédibilité des institutions", élude Matteo Renzi.

"S'il y a la possibilité de faire un gouvernement qui va construire l'Europe, de faire un gouvernement aussi avec le M5S, les incroyables attaques personnelles que j'ai reçu par le M5S ne doivent pas être considérées et nous devons former un gouvernement, si cela est possible", assure Matteo Renzi.

"Si je veux redevenir chef du gouvernement, je pourrais seulement le faire après une élection", précise-t-il en ajoutant : "Ce n'est pas dans les discussions".

Vous êtes à nouveau en ligne