"Bella Ciao", l'histoire de cette chanson à succès

FRANCEINFO

La reprise de "Bella Ciao" signée Maître Gims fait un carton en France alors que la série espagnole "La Casa de Papel" a remis la chanson originale au goût du jour.

Bella Ciao est un chant révolutionnaire alors le fait que Maître Gims en fasse une chanson d'amour ne plaît pas à tout le monde. À l'origine, Bella Ciao est une musique yiddish. En Italie dans les années 30, la fille d'un violoniste ambulant apprend cette chanson par sa grand-mère. Elle travaille dans les rizières et fredonne souvent de cet air avec les autres mondines. Ce sont des saisonnières qui travaillent toute la journée le dos courbé les pieds dans l'eau sous le regard de surveillants. De quoi instiguer la révolte. Ce sont les premières à ajouter des paroles révolutionnaires sur cette mélodie.

Hymne de toutes les résistances

La jeune fille s'engage ensuite dans la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale pour combattre le fascisme. Ce n'est qu'en 1944 que les paroles commencent vraiment à ressembler à celles qu'on connaît aujourd'hui. Bella Ciao va progressivement s'imposer comme l'hymne de la résistance italienne. Cette chanson a traversé les époques et a été traduite dans plusieurs langues. C'est le chant de toutes les résistances, contre les pogroms, le fascisme, le capitalisme. C’est la lutte contre l'oppression, l'espoir de liberté.

Vous êtes à nouveau en ligne