À Rome, recycler ses bouteilles de plastique permet de payer son ticket de métro

Comment concilier écologie et pouvoir d’achat : à Rome, en Italie, en recyclant ses bouteilles en plastique, on peut payer son ticket de transport en commun. Trois stations de métro testent le dispositif.

Dans la capitale italienne, Rome, le recyclage du plastique est désormais encouragé dans les transports en commun. Dans trois stations de métro de Rome, comme à San Giovanni, sur la ligne C, les habitants peuvent venir déposer leurs bouteilles en plastique usagées dans une borne. En échange, des tickets de métro. Pour chaque bouteille déposée, un montant est crédité sur une application. "La première bouteille que j’ai mise m’a rapporté cinq centimes", explique une dame qui utilise le système. "Et là, maintenant, j’ai 30 centimes."

30 bouteilles pour un ticket

Le ticket de métro à Rome coûte 1,50 euro. Il faut donc 30 bouteilles recyclées pour l’acheter. Une fois le montant atteint, les usagers peuvent scanner un code sur leur smartphone et passer le tourniquet d’entrée du métro. Rome est la première capitale européenne à mettre en place ce projet expérimental qui durera un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne