Israël : manifestation de soutien à Netanyahu

(20.000 manifestants se sont rassemblés à Tel Aviv dimanche pour soutenir la droite israélienne © RF-SL)

Dimanche, à la veille d’élections cruciales où Benyamin Netanyahu semble fragilisé, ses partisans se sont rassemblés à Tel Aviv.

Démonstration de force de la droite israélienne. Dimanche soir, plus de 20.000 personnes se sont rassemblées place Rabin à Tel Aviv à la vielle d'élections cruciales. Benyamin Netanyahu, fragilisé dans les sondages, a mis en garde ses électeurs contre les risques d'une victoire des travaillistes.

 

Ce dimanche, les manifestants sont arrivés par bus de tout le pays, de Jérusalem, de Tel Aviv mais surtout des colonies. Des centaines de cars affrétés par les mairies des territoires occupés. Mères de famille en poussette, jeunes aux larges kippas tricotées, vieux électeurs du Likoud, ils sont venus pour dire leur inquiétude d'une victoire de la gauche. "J’ai peur que ce soit la fin d’Israël parce qu’ils vont tout donner. Ils l’ont dit : ‘On peut négocier Jérusalem’, qu’est-ce qui va nous rester ? ", dit une manifestante.

(Manifestation Tel Aviv)

Une "lutte cruciale" 

Plus de 20.000 personnes sur la Place Rabin de Tel aviv. C'est a priori moins que le camp de la paix, celui des Travaillistes, la semaine dernière. Mais Danni Dayan, ancien président du très puissant lobby des colons, a quand même le sourire. Les troupes sont remobilisées. "On a entendu les champagnes sauter trop tôt au quartier général de la gauche, et peut-être aussi à Washington et  Bruxelles. Ce bruit nous a réveillé ".

 

A la tribune, Benjamin Netanyahu retrouve ses accents conquérants. Mais reste prudent sur les résultats de lundi soir. "Il existe un réel danger qu’un gouvernement de gauche prenne le pouvoir. C’est une lutte cruciale, un combat très serré et il est impératif de réduire l'écart avec la gauche et on peut le faire ".

Vous êtes à nouveau en ligne