Washington accuse Téhéran d'avoir attaqué des pétroliers dans le golfe d'Oman

FRANCE 2

Deux pétroliers ont été pris pour cible dans le golfe d'Oman jeudi 13 juin. Les États-Unis accusent l'Iran d'avoir commandité l'attaque dans cette zone stratégique du marché pétrolier.

La version américaine est claire. Selon elle, des soldats iraniens ont attaqué un navire japonais dans le golfe d'Oman jeudi 13 juin. Vidéos et photos à l'appui, les États-Unis accusent directement Téhéran. Jugée sans fondement, la version américaine est rejetée par l'Iran et le propriétaire japonais d'un des deux navires attaqués.

Version jugée sans fondement par l'Iran

"L'équipage dit que le bateau a été heurté par un objet volant, ils sont catégoriques là dessus. une bombe posée sur la coque est un scénario que nous excluons", a indiqué Yutaka Katada, PDG du groupe Kokuka Sangyo. L'enquête menée sur les attaques du 13 mai dernier dans la région n'avait pas permis d'identifier les auteurs. En déclassifiant les documents militaires mis en avant, fait très rare, les États-Unis espèrent convaincre la communauté internationale de l'implication iranienne. Une bataille médiatique qui renforce un peu plus la guerre des nerfs que se livrent Washington et Téhéran dans le golfe d'Oman. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne