Tensions dans le golfe d'Oman : l'Iran dit avoir abattu un drone américain

Un navire américain dans le golfe d\'Oman, le 14 juin 2019.
Un navire américain dans le golfe d'Oman, le 14 juin 2019. (MC3 LASHEBA JAMES / NAVY OFFICE OF INFORMATION / AFP)

L'appareil, un "drone espion", selon Téhéran, avait violé l'espace aérien iranien, dans le sud du pays.

C'est un nouvel épisode dans un contexte de tensions croissantes dans le Golfe, faisant redouter l'éclatement d'un conflit ouvert entre Washington et Téhéran. L'Iran a annoncé jeudi 20 juin avoir abattu un "drone espion américain" qui avait violé son espace aérien.

L'appareil, un modèle Global Hawk (du fabricant américain Northrop Grumman), a été abattu "aux premières heures de la journée", au-dessus de la province côtière d'Hormozgan, dans le sud de l'Iran, selon un communiqué des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de la République islamique.

"Prêts à répondre à toute déclaration de guerre"

La violation des frontières de la République islamique d'Iran est la "ligne rouge" à ne pas franchir, a ensuite déclaré Téhéran. "C'est un message clair, net et précis : les défenseurs des frontières (...) ripostent à toutes les agressions étrangères et notre réaction est, et sera, catégorique et absolue", a déclaré le général de division Hossein Salami, commandant en chef des Gardiens, cité par l'agence de presse iranienne Tasnim. "Nous déclarons que nous ne cherchons pas la guerre mais nous sommes prêts à répondre à toute déclaration de guerre", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne