Les Etats-Unis demandent une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'Iran

Le président américain, Donald Trump, lors d\'une rencontre avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 20 juin 2019 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). 
Le président américain, Donald Trump, lors d'une rencontre avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 20 juin 2019 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).  (JIM LOSCALZO / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)

Après que l'Iran a abattu un drone américain jeudi, le président américain, Donald Trump, a affirmé avoir annulé à la dernière minute des frappes contre Téhéran, afin d'éviter un bilan humain dramatique.

Les Etats-Unis ont demandé la tenue d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité de l'ONU, lundi 24 juin, afin de parler des derniers développements liés à l'Iran dans le Golfe, a appris l'AFP vendredi de sources diplomatiques.

La demande américaine requiert des discussions des 15 membres du Conseil de sécurité "sur les derniers développements liés à l'Iran et les récents incidents concernant des pétroliers", a indiqué l'une de ces sources, sous couvert d'anonymat. D'après une autre source, la réunion devrait se tenir dans l'après-midi de lundi.

Escalade de tensions

Le 13 juin, deux pétroliers avaient été visés par des attaques en mer d'Oman, un mois après le sabotage de quatre navires, dont trois pétroliers, au large des Emirats arabes unis. L'Arabie saoudite avait ensuite appelé les puissances mondiales à sécuriser les voies de navigation dans la région du Golfe.

Jeudi, l'Iran a abattu un drone américain en accusant les Etats-Unis d'avoir violé l'espace aérien iranien. Washington a démenti ces accusations, assurant que son appareil volait dans l'espace aérien international. 

Vendredi, le président américain, Donald Trump, a affirmé avoir annulé jeudi soir à la dernière minute des frappes contre l'Iran, afin d'éviter un bilan humain dramatique. Il a cependant maintenu ses menaces de mener des représailles contre Téhéran.

Vous êtes à nouveau en ligne