L'Iran, entre ouverture et répression

FRANCE 3

Une partie de la population iranienne proteste contre la politique du président Hassan Rohani, qui a promis le retour de la prospérité.

Le président iranien, Hassan Rohani, est au pouvoir depuis plus de quatre ans, avec la promesse d'ouvrir son pays. Il y a un mois, un vent de fronde a été rapidement étouffé. "Le peuple iranien a dépassé ses jours sombres et noirs. Personne ne revient de la lumière à l'obscurité", a-t-il déclaré en référence à la révolution islamique et la chute du régime du Shah il y a 39 ans.

Chômage important dans le pays

Les grandes manifestations début janvier dans le pays exprimaient un ras-le-bol face au chômage et à l'inflation. Selon des chiffres officiels, 12,5% de la population active est sans emploi, 27% chez les jeunes. Les manifestants accusaient le président de ne pas tenir ses promesses de prospérité. Les revendications sont aussi sociales. Des femmes ont ainsi dénoncé l'obligation de porter le voile islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne