L'Iran à sec

France 24

L'Iran est confronté à une très grave crise de l'eau dans plusieurs régions. L'eau manque cruellement pour les agriculteurs ce qui conduit à des manifestations qui ébranlent le gouvernement. 

La zone marécageuse de Ghavkhouni, la plus importante d'Iran est presque à sec. L'accès à l'eau est devenue un combat pour ces fermiers iraniens qui affrontent désormais les autorités pour réclamer une meilleure distribution.

Mostafa Benvidi, agriculteur

On veut juste être entendu. les gens sont fatigués de tout cela... Ils ne peuvent pas joindre les deux bouts. Ils vont se coucher avec la faim au ventre.

Plus rien ne pousse dans cette vaste étendues désormais désertique... Même constat sur les bords de la rivière Zayande roud, qui coulait d'habitude sous ce pont...à ispAHAN , joyau touristique du pays.

 Hamid Safavi, professeur en ressources hydraulique, Université d'Ispahan 

Nos rivièves, nos marécages, nos lacs se sont asséchés et nos nappes préathiques ont baissé. Malheureusement, nous sommes entrain de passer d'une crise de l'eau à un véritable désastre.

Un manque d'eau qui a provoqué d'importantes manifestations au début du mois dans plusieurs régions de l'ouest du pays. des protestataires qui remettent en cause la gestion de l'or bleu par le gouvernement.

Vous êtes à nouveau en ligne