L'Arabie saoudite mobilise contre l'Iran

France 24

Le roi Salman a appelé à la fermeté contre Téhéran depuis la Mecque où il a convoqué deux sommets en urgence.

Faire front commun contre l'Iran.
C'est l'appel de Ryad, devant le Conseil de Coopération du Golfe réunis à la Mecque.
Le roi Salman accuse Téhéran de déstabiliser la région...

Roi Salman: 
"Les ingérences du régime iranien dans les affaires de la région, son développement de missiles nucléaires et balistiques sont une menace pour la sécurité mondiale et un risque pour les lignes d'approvisionnement en pétrole dans le monde."


pour Ryad, l'heure est grave. Au large des Émirats Arabes Unis, des pétroliers saoudiens ont été sabotés.
Pour l'Arabie Saoudite, c'est bien l'Iran qui est responsable.
Une accusation démentie par Téhéran.
Un pays pourtant appelle à l'apaisement, l'Irak, voisin de l'Iran :

Barham Salih, président irakien:

"Nous assistons à une escalade des tensions, dans un contexte de crise régionale et internationale, qui pourrait se transformer en guerre capable de nous submerger. Si cette crise n'est pas gérée de la bonne manière, nous ferons face à la possibilité d'une confrontation régionale et internationale".

Ce regain de tension s'inscrit dans le cadre plus large de la guerre économique menée par Washington contre Téhéran, depuis le retrait américain sur le nucléaire iranien.

Vous êtes à nouveau en ligne