Iran : les femmes sont de retour dans les stades

France 3

Lors du match de football opposant l'Iran et le Cambodge, 3 500 femmes iraniennes étaient dans les tribunes, pour la première fois depuis le début de la Révolution islamique à la fin des années 1970.

Drapées des couleurs nationales, 3 500 Iraniennes célèbrent leur équipe de football et leur liberté. Iran-Cambodge, c'était l'affiche de ce match qualificatif pour la Coupe du monde 2022, mais le vrai spectacle était dans les tribunes. Même parquées dans une tribune réservée et surveillées par 150 policiers, les Iraniennes célèbrent cette victoire. 

Les Iraniennes attendaient ce moment avec impatience

Interdites de stade depuis la révolution islamique, certaines Iraniennes enfreignent la loi et se déguisent en homme. Sahar Khodayari, 29 ans, est repérée et arrêtée. Pour échapper à la prison, elle s'est immolée. Un geste qui a choqué le pays et les instances du football. Sous la pression internationale, Téhéran ouvre ses stades. Un moment que les Iraniennes attendaient avec impatience. "C'est la première fois que nous sommes autorisées à rentrer dans le stade et nous sommes très heureuses", explique une supportrice. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne