Iran : le régime aurait repris le contrôle après cinq jours de révolte

FRANCEINFO

En Iran, le régime joue la carte du complot pour justifier sa violente répression des manifestations pacifiques déclenchées par la hausse du prix de l'essence.

Les vidéos de contestation en Iran sont rares. Sur des images diffusées par la télévision d'État en Iran, les manifestants sont cerclés en rouge pour dénoncer leurs actions. Depuis quatre jours, les autorités ont bloqué l'accès à Internet. Difficile de savoir ce qu'il se passe exactement dans le huis clos de la République islamique. Des centaines de personnes auraient été arrêtées et au moins 100 seraient mortes, selon Amnesty International.

Un complot "des sionistes et des Américains"

La révolte a commencé vendredi 15 novembre après l'annonce de la hausse du prix de l'essence. La mesure de trop dans un pays asphyxié économiquement par les sanctions américaines. Mercredi 20 novembre, le président Hassan Rohani affirme que le pouvoir a repris le contrôle "des anarchistes peu nombreux, mais organisés. Ils ont agi conformément à un complot ourdi par les sionistes et les Américains". Mercredi après-midi, la télévision d'État a diffusé les images des funérailles d'un soldat tué par les émeutiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne