VRAI OU FAKE Désintox. Non, l'Iran n'a pas censuré grossièrement une course d'athlétisme féminin

Une vidéo supposée montrer un exemple de censure iranienne a fait beaucoup réagir ces derniers jours.

Sur une séquence de moins de trente secondes, on y voit une course de 100m féminin, où le corps des athlètes est grossièrement recouvert par des bandes noires et des astérisques. La vidéo a fait le tour du monde en moins de deux jours : visionnée des milliers de fois en France, tweetée et vue plus de trois millions de fois en Espagne et partagée en anglais sur les réseaux sociaux reddit et ImgurTout cela au moment même où s’ouvraient les championnats d’athlétisme de Doha au Qatar. Pourtant, la course en question n’a rien à voir. 

Désintox a retrouvé les images non censurées, et elles datent de 2013, au moment de la Diamond League Areva, à Paris. La version soit disant censurée avait d’ailleurs déjà été partagée il y a trois ans, au moment des JO de Rio de 2016... Or, selon plusieurs journalistes iraniens, une censure aussi grotesque n’aurait pas pu passer à la télé iranienne. Et pour cause, confirment plusieurs correspondants: au lieu de masquer les corps des athlètes, la télévision iranienne choisit en général de ne pas diffuser les sports féminins à la télévision. « Même quand l’Iran joue », précise un journaliste iranien à Désintox.

Si l’Iran peut masquer le corps des femmes jugé trop dénudé, ce n’est donc pas le cas dans le sport. En réalité cette vidéo est surtout très inspirée d’une parodie diffusée dans une émission satirique en 2013.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne