Crash en Iran : la piste du missile iranien

FRANCE 3

L'Iran dément, mais tout porte à croire qu'ils ont abattu accidentellement le Boeing ukrainien mercredi 8 janvier par un tir de missile. Par précaution, plusieurs compagnies ont décidé de suspendre leurs vols à destination et au départ de la capitale iranienne. L'enquête s'annonce longue et complexe.

Un éclair furtif dans le ciel iranien. Une image authentifiée par le New York Times a été filmée juste avant le crash du Boeing 737 par un habitant. Un point lumineux pourrait correspondre à un missile tiré depuis le sol, et l'explosion montrerait l'impact avec l'appareil en plein vol. 176 morts, des victimes collatérales de la révolte iranienne envers les États-Unis : c'est en tout cas la thèse avancée par le Canada, qui affirme avoir des preuves que l'avion a été abattu par un tir accidentel de missiles.

Des thèses réfutées par l'Iran

"Les preuves dont nous disposons indiquent que l'avion a été abattu par un missile sol-air iranien. Cela pourrait être une frappe non intentionnelle", déclarait Justin Trudeau, Premier ministre du Canada. Les satellites américains auraient détecté deux missiles tirés deux minutes seulement après le décollage de l'appareil. Pour un expert à qui nous avons montré la vidéo, il pourrait d'agir de missiles infrarouges. La République islamique d'Iran réfute ces thèses en bloc et parle de spéculations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne