Iran

L'Iran, soumis pendant des années à des sanctions internationales pour ses activités nucléaires sensibles, est le théâtre depuis le 28 décembre 2017 de protestations contre les difficultés économiques et contre le pouvoir. Il s'agit des plus importantes manifestations depuis le mouvement de contestation contre la réélection de l'ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad en 2009, qui avait été violemment réprimé.

Elles ont éclaté à Machhad, la deuxième ville du pays avant de prendre de l'ampleur et de toucher plusieurs autres villes, où les Iraniens sont descendus dans la rue pour protester contre les difficultés économiques du pays, isolé et soumis pendant des années à des sanctions internationales pour ses activités nucléaires sensibles.

"Ceux qui détruisent les biens publics, créent du désordre et agissent dans l'illégalité doivent répondre de leurs actes et payer le prix. Nous agirons contre les violences et ceux qui provoquent la peur et la terreur", a averti le ministre de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli.

L'accès sur les téléphones portables à Telegram et Instagram, très utilisé dans le pays, a été de nouveau restreint le 31 décembre 2017 dans l'après-midi, selon la télévision d'Etat. Les autorités accusent des groupes "contre-révolutionnaires" basés à l'étranger d'utiliser les réseaux sociaux pour appeler les gens à manifester et faire usage de cocktails Molotov et d'armes à feu.

plus
Le président américain Donald Trump arbore la signature du retrait des Etats-Unis de l\'accord sur le programme nucléaire en Iran et du rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran, le 8 mai dernier à la Maison Blanche. 

Micro européen. Iran : les entreprises européennes et les menaces de sanctions

Le siège social de Total à La Défense (Puteaux).

Iran : les entreprises françaises sous pression

Angela Merkel et Emmanuel Macron, le 19 octobre 2017, lors d\'un sommet de l\'Union européenne, à Bruxelles, le 19 octobre 2017.

Iran-USA : l'UE envisage une riposte

Depuis le retrait des États-Unis de l\'accord sur le nucléaire iranien, les entreprises françaises craignent de perdre un marché en plein boom.

Iran : une PME française suspendue aux décisions politiques internationales

Les possibles changements d\'accès au marché iranien à la suite de la sortie des États-Unis de l\'accord sur le nucléaire iranien, inquiètent les entreprises françaises.

Iran : l'inquiétude d'une PME française

A Téhéran, un Iranien lit la presse locale le 9 mai 2018, après que Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l\'accord sur le nucléaire iranien avec un retour de toutes les sanctions.

"L’Europe ne va pas mécontenter les États-Unis" : à Téhéran, les habitants se font peu d'illusions sur l’avenir de l’accord nucléaire

Un bureau de vote en Irak, lors des élections législatives de mai 2018.

Irak : un scrutin décisif, dans un pays qui a "profondément changé de visage"

L\'actrice Golshifteh Farahani, à la première mondial du film \"Exodus\", à Londres, le 3 décembre 2014. 

Golshifteh Farahani : "Elle était en moi", confie l'actrice sur son rôle dans "Les Filles du soleil"

Le réalisateur iranien Jafar Panahi, le 30 août 2010 à Téhéran (Iran).

Festival de Cannes : l'Iran à l'honneur

Un homme passe devant une peinture murale sur le mur de l\'ancienne ambassade américaine à Téhéran, Iran, le 9 mai 2018.

Iran : Donald Trump veut affaiblir l’économie du pays

Des soldats et des tanks israéliens près du plateau du Golan, le 10 mai 2018.

Syrie : 11 Iraniens parmi les morts dans les frappes d'Israël de jeudi

Donald Trump avec le document rétablissant les sanctions contre l\'Iran après avoir annoncé le retrait américain de l\'accord nucléaire iranien, le 8 mai 2018.

Le mot de l'éco. L’extraterritorialité de la justice américaine

Donald Trump avec le document rétablissant les sanctions contre l\'Iran après avoir annoncé le retrait américain de l\'accord nucléaire iranien, le 8 mai 2018.

VIDEO. Nucléaire iranien : Donald Trump s'attaque à un pays déjà fragilisé

Iran : à Téhéran, des conservateurs brûlent le drapeau américain.

Accord sur le nucléaire : l'Iran doit sauver sa peau

Rencontre entre Emmanuel Macron et le président iranien Hassan Rohani, en marge de l\'Assemblée générale de l\'ONU, le 18 septembre 2017.

Pour 7 Français sur 10, l'Europe doit continuer de commercer avec l'Iran

Emmanuel Macron et Donald Trump le 24 avril 2018 à la Maison blanche, aux États-Unis.

76% des Français dénoncent la décision de Donald Trump de sortir du nucléaire iranien, selon un sondage

Iran : à Téhéran, des conservateurs brûlent le drapeau américain.

VIDEO. "Mort à l'Amérique" : des Iraniens brûlent des drapeaux américains après les frappes israéliennes en Syrie

Des blindés de l\'armée israélienne sont déployés sur le plateau du Golan, jeudi 10 mai.

Pourquoi l'Iran et Israël s'affrontent en Syrie

Après un tir de missile en périphérie de Damas (Syrie), le 10 mai 2018.

Conflit entre l'Iran et Israël : retour sur trois mois de tensions

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, le 7 mai 2018 à Berlin (Allemagne). 

Pour Jean-Yves Le Drian, la situation devient "très dangereuse" au Moyen-Orient

Une des caricatures sur les murs de l\'ex-ambassade américaine de Téhéran, en novembre 2014.

"Trump a pris une décision absurde" : à Téhéran, les Iraniens craignent les conséquences sur leur quotidien

Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington, le 9 mai 2018.

Nucléaire iranien : une doctrine du "retrait généralisé"

Des blindés de l\'armée israélienne sont déployés sur le plateau du Golan, jeudi 10 mai.

Iran-Israël : une escalade sans précédent

Un soldat israélien sur le plateau du Golan où des tirs iraniens ont été enregistrés.

Iran-Israël : l’Etat hébreu cherche l’apaisement

Emmanuel Macron reçoit le prix Charlemagne à Aix-la-Chapelle le 10 mai 2018.

Iran : la France et l’Allemagne main dans la main

Un soldat israélien sur le plateau du Golan où des tirs iraniens ont été enregistrés.

Montée des tensions entre l'Iran et Israël : Hassan Rohani "sait que sur le plan militaire, l'Iran ne fait pas le poids"

Un soldat israélien positionné à la frontière syrienne le 9 mai 2018.

Frappes sur des positions iraniennes en Syrie : "Les Israéliens se sentent pousser des ailes"

Un soldat israélien devant des véhicules de l\'armée israélienne, déployés sur le plateau du Golan, le 10 mai 2018.

Syrie : l'Iran a franchi une "ligne rouge", affirme Benyamin Nétanyahou

Un soldat israélien devant des véhicules de l\'armée israélienne, déployés sur le plateau du Golan, le 10 mai 2018.

Israël-Iran : la dangereuse escalade

Jordan Bardella, le porte-parole du Front national, était l\'invité du \"19h20\" sur franceinfo jeudi 10 mai.

Nucléaire Iranien : Macron doit "faire entendre la voix de la France", estime le porte-parole du FN Jordan Bardella

1234567