Iran

L'Iran, soumis pendant des années à des sanctions internationales pour ses activités nucléaires sensibles, est le théâtre depuis le 28 décembre 2017 de protestations contre les difficultés économiques et contre le pouvoir. Il s'agit des plus importantes manifestations depuis le mouvement de contestation contre la réélection de l'ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad en 2009, qui avait été violemment réprimé.

Elles ont éclaté à Machhad, la deuxième ville du pays avant de prendre de l'ampleur et de toucher plusieurs autres villes, où les Iraniens sont descendus dans la rue pour protester contre les difficultés économiques du pays, isolé et soumis pendant des années à des sanctions internationales pour ses activités nucléaires sensibles.

"Ceux qui détruisent les biens publics, créent du désordre et agissent dans l'illégalité doivent répondre de leurs actes et payer le prix. Nous agirons contre les violences et ceux qui provoquent la peur et la terreur", a averti le ministre de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli.

L'accès sur les téléphones portables à Telegram et Instagram, très utilisé dans le pays, a été de nouveau restreint le 31 décembre 2017 dans l'après-midi, selon la télévision d'Etat. Les autorités accusent des groupes "contre-révolutionnaires" basés à l'étranger d'utiliser les réseaux sociaux pour appeler les gens à manifester et faire usage de cocktails Molotov et d'armes à feu.

plus
Le président iranien Hassan Rohani lors du conseil des ministres du 18 septembre 2019, à Téhéran. 

Attaques en Arabie Saoudite : Téhéran toujours pointé du doigt

Donald Trump dans le bureau ovale, à Washington, le 20 juin 2019.

Attaque de sites pétroliers : l'Arabie saoudite et les États-Unis persuadés du rôle de l'Iran

Le président américain Donald Trump, lors d\'une réunion à la Maison Blanche, à Washington DC (Etats-Unis), le 4 septembre 2019. 

Iran : vers un durcissement des sanctions

Le président iranien Hassan Rohani lors du conseil des ministres du 18 septembre 2019, à Téhéran. 

L'Iran promet une "réaction immédiate" en cas d'attaque venant des Etats-Unis

Les cours du pétrole s'envolent après les attaques contre des infrastructures en Arabie saoudite

Donald Trump lors d\'une conférence de presse à Morristown, dans le New Jersey (Etats-Unis), le 18 août 2019. 

Donald Trump calme le jeu avec l'Iran après les attaques en Arabie saoudite

Image satellite d\'un pétrolier en feu dans le Golfe d\'Oman, près du détroie d\'Hormuz, le 13 juin 2019.

Le détroit d'Ormuz : le chenal maritime le plus dangereux du monde

Des puits de pétrole dans le Dakota (USA).

Le brief éco. Crise pétrolière : une aubaine pour le pétrole de schiste américain ?

Le président américain Donald Trump, lors d\'une réunion à la Maison Blanche, à Washington DC (Etats-Unis), le 4 septembre 2019. 

Arabie saoudite : faut-il craindre une guerre entre les États-Unis et l'Iran ?

Complément d\'enquête du 6 décembre 2018. Carburant

Pétrole : faut-il craindre une flambée des prix ?

Une vue satellitaire de sites pétroliers en flammes, le 14 septembre 2019 dans l\'est de l\'Arabie saoudite.

Attaque de drones contre des installations pétrolières : "Une humiliation pour le royaume saoudien"

VIDEO. Rencontre avec Zeinab, une des premières femmes à se déguiser en homme pour contourner l\'interdit en Iran

VIDEO. Rencontre avec Zeinab, une des premières femmes à se déguiser en homme pour contourner l'interdit en Iran

Le judoka iranien Saied Mollei a été contraint de perdre un combat sous la pression des autorités politiques. Il a fait le choix de rompre avec son pays.

DOCUMENT FRANCEINFO. "Je ne peux plus voir ma famille", témoigne le judoka iranien forcé à perdre un combat aux Mondiaux de Tokyo

Le président américain Donald Trump, lors d\'une réunion à la Maison Blanche, à Washington DC (Etats-Unis), le 4 septembre 2019. 

Donald Trump affirme que l'Iran "souhaite une rencontre"

Un gardien de la prison d\'Evin à Téhéran (Iran), le 13 juin 2006. 

Le gouvernement australien annonce que trois de ses ressortissants ont été arrêtés en Iran

Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, fait une déclaration aux médias sur le dossier du nucléaire iranien au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 9 septembre 2019. 

Benyamin Nétanyahou accuse l'Iran d'avoir développé puis détruit un site nucléaire

L'Iran réduit à nouveau ses engagements liés à son programme nucléaire

Le président iranien Hassan Rohani devant le Parlement de Téhéran (Iran), le 3 septembre 2019. 

L'Iran reviendra dans l'accord sur le nucléaire à condition d'obtenir 15 milliards de dollars de crédit

Face à un contexte géopolitique complexe, l’industrie iranienne du tourisme cherche à se relancer.

Iran : l’appel aux touristes

Des soldats israéliens en patrouille le 2 septembre 2019 le long de la frontière avec le Liban, à la recherche de débris des projectiles lancés la veille par le Hezbollah.

Tensions à la frontière entre le Liban et Israël

Le président des États-Unis Donald Trump a diffusé une photo satellite du site de lancement d\'une fusée iranienne sur son compte Twitter, le 30 août 2019. 

Iran : Donald Trump publie une photo qui suscite l'inquiétude car elle pourrait être classifiée par les services secrets

Le président Emmanuel Macron lors du sommet du G7 à Biarritz, le 25 août 2019.

Macron fait le bilan du G7 et se projette

Le président iranien Hassan Rohani à Téhéran, le 26 août 2019.

Nucléaire iranien : le président Rohani appelle Washington à "faire le premier pas" en levant les sanctions

Le président de la République, Emmanuel Macron, le 26 août 2019 lors du sommet du G7 à Biarritz.

Emmanuel Macron s'exprime dans le 20H de France 2 : quel bilan tirer du G7 de Biarritz ?

Le président Hassan Rohani à la Centrale nucléaire de Bouchehr, en Iran, le 13 janvier 2015. 

VIDEO. "Il faut continuer de faire pression pour ne pas voir l'Iran acquérir des forces nucléaires", affirme l'ambassadrice israélienne en France

Un avion transportant le ministre iranien des Affaires étrangères s\'est posé le 25 août 2019, à Biarritz, au deuxième jour du sommet du G7.

Sommet du G7 : une délégation iranienne s'invite à Biarritz

Le ministre des Affaires étrangères de l\'Iran, Mohammad Javad Zarif, à Vienne (Autriche), le 16 janvier 2016.

Visite du ministre iranien au G7 : la population iranienne reste sceptique

Mohamad Javad Zarif, le 17 juillet 2019 au siège des Nations-Unis à New York

Sommet du G7 : comment la visite du ministre iranien a-t-elle été organisée ?

Un avion transportant le ministre iranien des Affaires étrangères s\'est posé le 25 août 2019, à Biarritz, au deuxième jour du sommet du G7.

Sommet du G7 : l'Iran s'invite à Biarritz

Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-les Verts, était l\'invité de franceinfo lundi 26 août.

VIDEO. G7 : "Les initiatives qui ont été prises sur l’Iran sont de bonnes initiatives"

123456789102023

Vous êtes à nouveau en ligne