INFOGRAPHIE. Les chefs d'Etat ou de gouvernement les mieux payés

Le président américain, Barack Obama, et le Premier ministre canadien, Stephen Harper, le 18 juin 2013 à Enniskillen (Royaume-Uni).
Le président américain, Barack Obama, et le Premier ministre canadien, Stephen Harper, le 18 juin 2013 à Enniskillen (Royaume-Uni). (JEWEL SAMAD / AFP)

Alors que l'économie russe dévisse, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une baisse de son salaire de 10%. L'occasion de se pencher sur les rémunérations des principaux dirigeants du monde.

Quel est le président ou le chef de gouvernement le mieux payé du monde ? A la tête d'un pays plongé dans une grave crise économique, Vladimir Poutine a annoncé, vendredi 6 mars, qu'il allait réduire son salaire et celui de plusieurs hauts responsables russes de 10%. De 9 millions de roubles (environ 140 000 euros), le président russe passe à 8,1 millions (environ 128 000 euros) par an.

Selon les chiffres compilés par CNN (en anglais), ce salaire fait de Vladimir Poutine le 8e dirigeant le mieux payé de la planète. Le maître du Kremlin est loin derrière Barack Obama, premier avec 378 299 euros annuel, ou le Premier ministre canadien, deuxième avec 245 894 euros. Il se classe entre François Hollande (178 920 euros) et le président du Conseil italien, Matteo Renzi (117 840 euros).

Ces chiffres sont toutefois à manier avec précaution : ils ne tiennent compte que des salaires officiels de chaque dirigeant et ne comprennent ni leur patrimoine, ni les frais pris en charge par l'Etat, ni d'éventuelles autres sources de revenus.

Comme l'explique BFM Business, l'opposition russe soupçonne ainsi Vladimir Poutine d'être l'un des hommes les plus riches du monde, avec une fortune qui avoisinerait les 38 milliards d'euros, des villas, des avions et des parts dans l'entreprise Gazprom, premier exploitant de gaz du globe. "Les dix premières années du règne de Poutine ont consisté à piller autant d'argent qu'il le pouvait", assure Bill Browder, le directeur d'un hedge fund (fonds spéculatif) en bisbille avec le Kremlin.

Le train de vie du président chinois

Dernier du classement officiel, Xi Jinping illustre parfaitement les limites de ces chiffres. Le président chinois n'a pas le train de vie de son modeste salaire (1 733 euros par mois). Sa fille unique a par exemple étudié dans la coûteuse et prestigieuse université américaine de Harvard.

En 2012, Bloomberg révélait que la famille de Xi avait, tout au long de la carrière de ce cadre du Parti communiste, amassé  une fortune de 1,5 milliard d'euros. Son beau-frère dirige ainsi une entreprise qui a bénéficié de gros contrats avec China Mobile, une entreprise d'Etat. Un mélange business-politique courant dans la classe politique chinoise.

Vous êtes à nouveau en ligne