Indonésie : les recherches d'une embarcation de 150 réfugiés en perdition abandonnées

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le bateau, qui transportait environ 150 réfugiés, se trouvait dans le détroit de Sunda, à environ 400 kilomètres du territoire australien dans l'océan Indien au moment du signal d'alerte. Les secours australiens partis sur place n'ont pas pu le localiser. Les recherches ont été arrêtées.

Le boat-people, qui tentait d'entrer dans les eaux australiennes, a piqué du nez à 400 kilomètres des côtes. Des secours ont été dépêchés sur place par l'Autorité de sûreté maritime australienne (AMSA) avec l'aide de l'agence indonésienne de recherche et de sauvetage, Basarnas. Sans succès.

Malgré un déploiement important des secours, le navire n'a pas pu être localisé dans la zone concernée. Ni embarcation, ni rescapés, ni corps n'ont été trouvés. "Nous avons annulé les opérations de recherche" , a déclaré le porte-parole de Basarnas, Gagah Prakoso.

Plus de 600 morts depuis 2009

Les réfugiés seraient originaires d'Afghanistan, du Sri Lanka, d'Iran et d'Irak. Pour le gouvernement de Julia Gillard, le Premier ministre australien, ce n'est pas une exception, bien au contraire. Cette année, l'Australie a connu un nombre record de boat-people tentant d'investir le pays.

Par ailleurs, un texte prévoyant le renvoi vers des centres de rétention en Papouasie-Nouvelle Guinée et sur l'île de Nauru a récemment été voté par les autorités australiennes, afin de dissuader les migrants de mettre en péril leur vie. Plus de 600 demandeurs d'asile ont trouvé la mort depuis octobre 2009. On en dénombre pas moins de 300 depuis le début de l'année au cours de naufrages.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne