Robert Pirès disputera en Inde le championnat des stars préretraitées du foot

(Heino Kalis Reuters)

Après les émirats du Golfe et la Chine, l’Inde devient un eldorado pour les footballeurs au crépuscule de leur carrière. Parmi eux Robert Pirès, ancien Bleu et gunner.

Ce sera un mini-championnat avec de grands noms. La Premier League Soccer commencera fin février dans l’Etat indien du Bengale occidental. Chacune des six équipes comptera 10 joueurs indiens et une ancienne gloire des pelouses du vieux continent. Fabio Cannavaro, Jay-Jay Okocha, Fernando Morientes, Robbie Fowler, Hernan Crespo et Robert Pirès occuperont donc l’affiche.

L’organisateur, une société privée, espère donner du lustre au football, dans un pays où les stars sont plutôt les joueurs de cricket. Pirès recevra au moins 500.000 dollars (près de 400.000 euros) pour une prestation de trois mois, de février à avril. Sans club depuis l’été dernier, l’ancien champion d’Angleterre s’est entraîné avec son ancienne équipe d’Arsenal.

Vous êtes à nouveau en ligne